COP26 : un accord conjoint des américains et des chinois in extremis

C’est à l’avant veille de la fin de la COP26 qu’une déclaration commune des chinois et américains a d’une part beaucoup surpris et d’autre part suscité un nouvel espoir dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Un pas dans la bonne direction

Ce sommet de la COP26 organisé par l’ONU du 31octobre au 12 novembre à Glasgow était considéré par beaucoup comme la réunion de la “dernière chance”, c’est donc “un pas important dans la bonne direction” comme le souligne le secrétaire général de l’ONU, Antonio GUTERRES, même si les réactions des pays membres ont été plutôt mitigées.


Des actions sur cette décennie

Considérés comme les deux plus gros pollueurs de la planète, américains et chinois ont annoncé s’engager à une série d’actions importantes sur cette décennie, au moment où elles sont nécessaires, un engagement sur la voie d’un développement vert à faibles émissions de carbone et durable. Les deux puissances réaffirment leur attachement aux objectifs de l’accord de Paris, c’est à dire un réchauffement limité à moins de 2°C et si possible à 1,5°C.

Aucune avancée n’a cependant été faite concernant le financement des mesures nécessaires, en particuliers, les pays pauvres et émergeants appellent les pays développés à fournir plus d’aides face à l’émergence des problèmes climatiques.


La COP26, un bon cru ?

Depuis la sortie des USA des accords de Paris sous l’ère Trump, il semblerait que le vent ait bel et bien tourné mais les annonces politiques seront elles bien suivies d’actions, à suivre donc pour en juger.


close






Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir informé de nos dernières nouvelles et offres 😎

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.