[table id=2 /]

Après des mois d’avril à juin en très forte évolution positive, dans le cadre des achats de précaution des consommateurs,
On revient sur Juillet, Aout, et certainement aussi septembre à une compensation, car il n’y a eu pendant cette période que peu de consommation,
A noter toutefois, d’une part que les livraisons en cumul annuel mobile restent à fin aout à +3.5%, ce qui ne reflète pas la réalité de la consommation,
D’autre part que le prix moyen de vente ttc continue à diminuer pour se situer à 0.7198 sur août ;

Les ventes de carburants (essences et gasoils), restent aussi en nette baisse tant sur les mois de juin à août, qu’au cumul année mobile, avec un recul beaucoup plus fort pour les gasoils,
Les ventes de gnr semblent elles se stabiliser, avec un cumul année mobile à +0.4%
Enfin, la stabilité de la production en raffinerie ne peut encore avoir lieu du fait des baisses qui restent considérables en carburéacteur, puisque celles-ci sont encore en repli de près de 60 % sur juillet et août 2020, et atteignent une baisse en année mobile de plus de 37%, très loin donc de s’améliorer suffisamment pour reconstruire ce marché en grande difficulté aujourd’hui.

Dominique GUERQUIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.