Vers une baisse des taxes sur les énergies ?

Alors que les prix des énergies ne cessent de grimper, les futurs candidats aux présidentielles pourraient très bien annoncer une baisse des taxes dans leurs traditionnels arguments politiques. En effet, depuis le raz le bol du gazole trop cher à l’origine du mouvement des gilets jaunes, le problème des prix hauts est un sujet très sensible pour les français entre autre parce qu’il génère de l’inégalité sociale :

Pour ceux qui n’ont d’autre choix que de se servir de leur voiture et qui sont directement impactés par la hausse des prix des carburants

Pour les plus démunis qui ne parviennent pas à se chauffer

Pour les classes moyennes dont l’ensemble des factures énergétiques est supérieure en pourcentage par rapport aux plus riches, etc…

Mais quelle est cette part de taxe dans le prix des énergies ? La réponse en image avec ce graphique comparatif

taxes énergies
Copyright FEDIE

Situés entre 27 et 60,3%, les taxes sur les énergies sont élevées et inégalitaires.

Une baisse même minime aurait un impact immédiat sur les prix payés par les français pour se chauffer ou se mouvoir.

A suivre dans les prochains débats de la future présidentielle…

Mise à jour du 17 septembre 2021 : Le gouvernement vient de décider d’accorder 100 euros supplémentaires aux bénéficiaires du chèque énergie pour atténuer l’augmentation des prix des énergies.


close






Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir informé de nos dernières nouvelles et offres 😎

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.