You are currently viewing La cour des comptes assassine les biocarburants

La cour des comptes assassine les biocarburants

C’est lundi 20 décembre 2021 que la cour des comptes remettait son rapport de 158 pages sur les biocarburants et le moins que l’on puisse dire est qu’il ne leur est pas favorable, de plus ce rapport passe complètement sous silence l’utilisation chauffage de ces énergies liquides issues des plantes, des déchets ou du recyclage. Selon la cour des comptes, la fin des voitures thermiques verra la baisse de l’utilisation des biocarburants qui ne seront plus utilisés que pour le transport aérien.

Les principaux griefs de la Cour des Comptes envers les biocarburants sont :
– Une réduction des émissions de gaz à effet de serre insuffisante de 4,5% là où l’Europe avait fixé un objectif de 6% en 2020
– Que les biocarburants ne réduisent pas la dépendance énergétique de la France, le solde import/export reste négatif de 472 millions d’euros en 2019
– Les bénéfices qui profitent davantage aux grands groupes qu’aux agriculteurs
– Des bio-raffineries de nouvelle génération encore insuffisamment implantées en France

A force de tirer sur l’ambulance, on lui reproche maintenant de ne pas arriver à l’hôpital ! Les investisseurs ont besoin d’une visibilité à long terme pour pouvoir soutenir les projets de biocarburants avancés de deuxième et troisième génération, de plus les différentes générations ne s’opposent pas.
L’utilisation du colza en circuit court permet de produire du biodiesel mais aussi des tourteaux à destination de l’alimentation animale et d’autres matières valorisables en chimie, cosmétiques ou autres.

Pour le chauffage, remplacer progressivement le fioul domestique par ces bio-énergies liquides fait sens selon nous et nous continuerons de défendre ce point de vue. Tout le monde ne souhaite pas couvrir la France de centrales nucléaires et ce choix se devrait d’être plus démocratique.

close

Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir informé de nos dernières nouvelles et offres 😎

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.