Le taux d’humidité, cet inconnu qu’il faut vérifier chez soi

La plupart des français ne se fient qu’au thermomètre lorsqu’il s’agit de chauffer les pièces d’une habitation et pourtant une autre valeur est à prendre en considération : le taux d’humidité.


Les méfaits d’un taux d’humidité inadapté

Comme beaucoup le savent, l’humidité est à la base de problèmes de moisissures qui ne sont pas forcément visibles car pouvant se cacher derrière des plinthes, les spores de ces moisissures peuvent rapidement envahir une habitation et causer des allergies, de l’asthme, des rhinites ou autres bronchites.

Autre problème, les pièces humides sont favorables à la multiplication des acariens qui l’apprécient particulièrement, ils se multiplient le plus vite dans une pièce à 25°C et avec un taux d’humidité de 85%. S’ils ne véhiculent pas de maladies, il est difficile de les éradiquer en cas d’allergie.

Au delà de la santé, un excès d’humidité peut endommager les meubles, les papiers peints et les murs de l’habitation.

Peut être moins connu du grand public : une pièce humide est plus difficile à chauffer, elle va mettre plus de temps à atteindre la température demandée qu’une pièce sèche. Le système de chauffage consommera plus dans ce cas et entraînera une facture d’énergie plus élevée.


S’équiper d’un hygromètre

L’instrument qui permet de mesurer le taux d’humidité se nomme un hygromètre, compter environ 10 € pour les premiers prix qui mesurent aussi la température, les petites stations météo destinées aux particuliers en sont également équipées. L’idéal à atteindre est une température autour de 19°C (à ajuster en fonction de la pièce) et un taux d’humidité compris entre 45 et 55%.

Au delà de 60%, on considère que la pièce est trop humide, les problèmes évoqués ci-dessus peuvent commencer à se produire… Attention, un air trop sec n’est pas bon non plus pour la santé, en dessous de 30% d’humidité, les bactéries peuvent se développer et un inconfort voir des problèmes cutanées ou ORL peuvent apparaître.


Que faire si une pièce semble trop humide

La check-list pour combattre l’humidité

  • S’équiper d’un hygromètre
  • Vérifier ou faire vérifier la ventilation
  • Aérer régulièrement les pièces concernées
  • Installer un déshumidificateur
  • Bien utiliser la hotte aspirante lorsque vous cuisinez
  • Ne pas prendre de douches trop chaudes

Sinon, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui sera le plus à même de décider des actions à mener comme d’installer une VMC ou mettre en place un drainage autour de la maison dans les cas les plus graves.


close






Restons en contact !

Nous aimerions vous tenir informé de nos dernières nouvelles et offres 😎

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.